espace locataires

CONFLITS DE VOISINAGE

En ce qui concerne les litiges entre voisins, ni la Société Wallonne du Logement, ni le Logis Tournaisien n’ont qualité pour arbitrer ces litiges.

j'ai un problème avec mon voisinage

Vivre en communauté

Les voisins... On ne les connait pas .. mais ils vivent à proximité de nous. Et nous n'avons pas les mêmes horaires, les mêmes goûts, .. la même façon de vivre.

Vivre ensemble ...

Il y a lieu de réfléchir ... à ces milles petits gestes que nous faisons quotidiennement ..  qui sans s'en rendre compte parfois, incommodent nos voisins ..
Une petite chose, puis une autre et encore une autre .. et puis le conflit commence ! Très souvent pour des bêtises !

Du bruit : des talons qui claquent, de la musique trop forte, un ton de voix élevé, la mobylette trafiquée qui vrombit ...
 
Des désagréments : les crottes de chiens sur le trottoir, les poils d'animaux dans le couloir ou dans l'ascenseur, des sacs poubelles dont le contenu a coulé, des déchets jetés sur la voie publique, ...
 
Pensez aux autres ..
Souvent, le dialogue et le respect suffisent. Il faut vouloir y mettre du sien, chacun.

Petits conseils pour de bonnes relations de voisinage :

- les bons contacts : saluez-vous quand vous vous croisez. Prévenez-les si vous organisez une fête.
 
- les nuisances sonores : veillez à respecter vos voisins en limitant les nuisances sonores. Ainsi, écoutez de la musique ou regardez la télé avec un volume raisonnable.
Aussi, entre 21h00 et 8h00, il vous est demandé de ne pas faire trop de bruit. La majorité des gens veulent passer la soirée et la nuit au calme afin de se reposer.
 
- Autres sources d'irritations auxquelles vous devez faire attention :
  • courir dans les escaliers et claquer les portes;

  • marcher avec des talons dans son logement;

  • faire fonctionner la machine à laver tard le soir;

  • ouvrir les fenêtres et mettre la musique très fort.

- les animaux : ne laissez pas votre chien aboyer dans le logement toute la journée

- la propreté :

  • ne jetez pas vos déchets par la fenêtre ou dans le hall d'entrée, ni de cendres de cigarettes ou les mégôts;

  • Sortez vos poubelles uniquement le jour du ramassage ou la veille après 20h00 (et veillez à ce qu'elles ne coulent pas).

Que faire si vous avez des problèmes avec votre voisin ?

Essayez d'abord de les résoudre. Posez-vous la question de savoir si vous avez raison de vous plaindre : le problème arrive-t-il souvent ou seulement une fois de temps en temps ?
Suis-je le seul à être importuné ou y a-t-il également d'autres voisins ?
 
Si la réponse est oui, alors allez lui parler ! : restez calme, dites-lui aimablement ce qui vous importune. Essayez d'en discuter calmement.
 
Si après plusieurs tentatives, il n'est pas possible de résoudre le problème et que d'autres voisins ont également essayé, alors il vous faudra peut-être contacter votre agent de quartier.
Pour connaitre votre agent de quartier, téléphonez au commissariat de la Zone de Police du Tournaisis au 069/250250.

Vous pouvez également faire appel au service de médiation de proximité de la Ville de Tournai.

La médiation est un processus volontaire qui vise à rétablir ou établir le dialogue entre les individus dans l’optique d’une recherche de solutions à l’amiable qui répondent aux besoins spécifiques de chacun.
Les médiations proposées par le SAIS sont gratuites. Neutralité et secret professionnel garantis.

Procédure en conciliation

Avant d'entamer une procédure judiciaire, vous pouvez introduire une demande en conciliation (solution à l'amiable). Cette procédure est rapide et gratuite. Vous pouvez même la demander oralement au greffe (secrétariat) du tribunal. Le juge essaiera de réconcilier les deux parties mais n'imposera pas de solution. Si cela aboutit à un accord, le juge le consigne dans un procès-verbal qui a valeur de jugement.

Procédure judiciaire

Il existe trois moyens d'intenter un procès. On peut :

  • comparaître de manière volontaire
  • introduire une requête
  • assigner la partie adverse

Les parties peuvent décider de se présenter devant le juge de paix de manière volontaire. C'est ce qu'on appelle la comparution volontaire.

Pour certaines affaires, vous pouvez introduire une requête auprès du greffe de la justice de paix : vous y expliquez la nature du conflit, exposez les raisons de votre requête et donnez l'identité des personnes intéressées. Toutes les parties reçoivent un pli judiciaire leur demandant de comparaître devant le juge de paix.

Dans de nombreux cas, il faut faire appel à un huissier de justice qui citera la partie adverse à comparaître. Vous n'êtes pas obligé de consulter un avocat. Son aide peut cependant être utile, surtout lorsqu'il s'agit d'affaires complexe